Histoire de rencontres #11

Histoire de rencontres #11

Nicolas c’est avant tout un bourreau de travail. Et le mot est faible.

Il a non seulement décidé très tôt que, oui, il reprendrait la Maison familiale, alors uniquement épicerie fine et traiteur. Un challenge entrepreneurial visiblement pas assez stimulant, puisqu’il a été bien plus loin, en développant notamment la sélection de vins, et en ouvrant très vite de nouvelles adresses à Paris… Romuald a rencontré Nicolas à cette époque, en pleine ébullition, avec cette volonté – comme pour l’épicerie d’ailleurs – de toujours défendre de beaux et bons produits. Petit à petit, Nicolas a découvert les vignerons de Romuald. Dégustation après dégustation, les deux hommes ont appris à se connaître et à reconnaître qu’ils partageaient la même rigueur de travail, le même désir de promouvoir des artisans de toute la France à Paris. Un des domaines qui traduit peut-être le plus ces valeurs partagées et ce parcours de Nicolas est sûrement le domaine Pierre & Catherine Breton. Un ancrage familial puissant, et une capacité de renouveau, de défi vers l’avenir, permanent. Un domaine qui multiplie les audaces (sur les vins comme sur les actions de communication, en témoignent ces portes ouvertes en 3 actes !), et un entrepreneur qui ne cesse de se réinventer (avec la création de la première – et l’unique ! – distillerie de Paris). Une rencontre qui a plus que du sens, et qui dynamite l’air de rien notre petit quotidien.

Nicolas Julhès, à retrouver illico (en conditions adaptées) dans toutes les boutiques JULHÈS + en livraison, ou en attendant ici .