Dernières News

  • Les Audouines de Lise et Bertrand Jousset

    Tadaaaaa !! En voilà une que l’on n’avait pas vue depuis un moment… La cuvée Les Audouines de chez Lise & Bertrand Jousset, un 100 % Chardonnay élevé près de 24 mois dans leur cave troglodyte… Welcome baby 

     

     

  • Salon 2018 chez Beaucoup

  • Au défi de la dégustation à l'aveugle

  • La journée des vigneronnes

    Le SAMEDI 10 MARS,

    J’organise un « parcours vigneronnes » dans Paris.


    La règle du jeu ? 10 vigneronnes, 5 cavistes de talent pour une dégustation de fin de journée… À pieds, en vélo ou en métro, une belle occasion de se balader !

    Pour plus de détails c'est ici :

  • Dans la pente

    (Mais aussi des nouveaux millésimes, une tournée et de la vadrouille. Une news qui fleure bon l’évasion.)

    Rien ne vaut un peu de relief. Dans les vins, dans la vie aussi. Ce qui est bien, quand vous débarquez chez René et Pierre Rostaing, c’est que vous n’avez pas le choix : c’est vertical. Pour ne pas dire vertigineux.
    La pente est là, sous vos pieds. Vos mollets sont tendus, vos mains sont prêtes à s’accrocher aux échalas. Vous veillez à l’adhérence de vos chaussures et frémissez d’imaginer la chute.
    Dans le verre, la même excitation vous fait sursauter : la Syrah est ici une reine, elle s’exprime voluptueusement, avec une amplitude digne des dénivelés qui l’ont vu naître. Ou quand une Côte-Rôtie remplace une ascension.
    Quitte à frôler les sommets, continuez votre route le long de cette Vallée du Rhône aux multiples facettes. Au cœur de l’appellation Saint-Joseph, la douceur de certaines collines vous fera oublier le pourcentage de la pente. Baigné dans la magie des lieux, vous oublierez toute prudence en portant à vos lèvres ce dernier millésime des frères Gonon. Et patatra. Le choc. L’émotion vous envahit, et vous vous retrouvez sans comprendre comment, projeté haut, très haut.
    Rostaing / Gonon, Côte-Rôtie / St-Joseph… mieux vaut être préparés.
    Pour ceux qui s’en sentent le courage, une immersion sans filet dans les portraits d’Aurélie (marouteduvin.com). Enjoy !
    Et pour les réservations, le bal est ouvert : du 2015 encore un peu, et les premiers 2016… Respirez, prêts, partez !
    Les nouveaux millésimes…
    On ne s’arrête pas en si bon chemin, et on file Plus au Sud !
    Les nouveaux millésimes du domaine Giraud (Châteauneuf du Pape), de l’Oratoire St-Martin (Cairanne), de Roucas Toumba (Vacqueyras), de la Monardière (Vacqueyras) et de La Réméjeanne (Côtes du Rhône) sont prêts à enchanter notre début d’année.
    Oui, du Rhône, toujours du Rhône 

    Parce que l’herbe est toujours plus verte ailleurs, cette année je parcours la France du Sud au Nord pour les salons de la saison : je serais à Millésime BIO et au Vins de mes Amis à Montpellier du 28 au 30 janvier, puis à Saumur et Angers pour la Dive 2018, Renaissance des AOC et les Anonynous, du 3 au 5 février. L’occasion de retrouver une très grande partie de mes vignerons en moins de 10 jours.
    Rentrée musclée, rentrée enchantée !

     À très vite, ici, là, ou là.

    Romuald

  • Vendanges Solidaires à la Dive

    Un grand diner autour du lièvre à la royale en préparation avec Sébastien de la Borde et Vendanges Solidaires le dimanche 4 février à côté de la Dive Bouteille. 

     
     
  • Les Libres Buveurs par 180°

    « Les Libres-Buveurs » : l’émission dédiée au vin et à ceux qui le font !

    Une belle aventure de l'équipe de 180° et 12,5° qui débute avec une interview croisée avec Marie Luneau-Papin

     

    A visualiser sans modération. 

     

  • De retour du vignoble !

    (Mais aussi des nouveaux millésimes, une tournée et un scoop. Une newsletter bien garnie, en somme.)

    S’il est un domaine bien caché, qui produit peu, et qui se fait toujours très discret, c’est bien celui-ci. Un domaine minuscule au sein d’une appellation centenaire, une surface riquiqui au milieu de géants… Après avoir succombé de plaisir à la dégustation de leurs pépites, il me fallait découvrir de mes propres yeux le domaine des Closeries des Moussis, au cœur du Médoc.
    L’occasion d’une échappée bordelaise au cœur de l’hiver, pour découvrir les secrets de ces nectars

    Des vignes bichonnées comme jamais par Laurence Alias et Pascale Choime, les maîtres des lieux. Travail des sols au cheval, traitements biodynamiques, vinifications tout en délicatesse…
    Des vignes plus âgées que votre arrière-grand-mère aussi : oui, certaines dépassent les 150 ans, et sont donc préphyloxériques. Si seulement elles pouvaient parler et nous raconter…



    Toujours une vraie bouffée d’air et d’énergie que d’être chez les vignerons, et de déguster in situ.
    Pourtant, avec une politique de rendement ultra-maîtrisée, combinée à une saison 2017 très compliquée suite au gel d’avril, il y aura très peu de vins à vendre.
    Mais les dames de ces lieux gardent la passion chevillée au corps, et ne tarissent pas d’envies et de projets. Affaire à suivre !


    Les nouveaux millésimes…

    Enfin disponible, le millésime 2016 des Bret Brothers. Des vins frais, digestes et d’une grande finesse, la proposition idéale dans cette période chargée…

     

    Le SCOOP (Parce qu’il n’est jamais trop tard pour une bonne nouvelle)


    Après des années à faire vieillir sagement leurs cuvées, le domaine Moncuit (Champagne) remonte enfin du stock à la surface… Traduction : certaines cuvées jusqu’ici vendues au compte-goutte vont être désormais disponibles plus facilement.
    Du côté du domaine Pellé (Menetou-Salon), d’une certaine façon on refait également surface : si le gel 2016 a provoqué une grande rareté des cuvées, on peut en ce début 2018 se réconforter avec les rouges 2015, enfin disponibles.
    Faites vos jeux !


    À très vite, ici ou ailleurs, ou pourquoi pas chez GLOU, à l’occasion de la soirée Vendanges Solidaires, le 22 janvier (attention, réservation obligatoire, ICI).

     

  • Du soba et du Monde...

    Du soba et du Monde… Mon profil et ma recette à l’honneur dans le Monde !

    L'article est par ici...

     

     

     

  • Mas Foulaquier - Pic Saint Loup

    Il y aurait tant à dire sur le Mas Foulaquier… 

    Le lieu vous emporte, une poésie bucolique, une nature sauvage et domptée à la fois.

    À l’image de ses propriétaires, Blandine et Pierre, dont la passion pour la terre, pour ce lieu si particulier peut vite devenir contagieuse : « C’est un lieu un peu magique, Foulaquier. C’est isolé, entre les vignes et adossé à la forêt, mais on va à l’école à pied »

    À l’image de leurs vins, aussi, qui expriment à merveille la typicité de l’AOC Pic Saint Loup, mais toujours avec cette touche d’originalité et de fraîcheur qui les singularise.
    Orphée, Les Calades, Tonillières… les rouges oscillent de la cuvée « glouglou » à la plus grande des sophistications. Et que dire de « Chouette blanche », ce blanc à l’équilibre irréprochable ? Véritablement la cuvée chouchou du domaine, encensée par la presse ces derniers mois : « Un blanc d’une grande générosité et de haute expression ! Grâce à un élevage effectué avec discernement, il allie cette séduction de texture et d’arômes à une fraîcheur préservée » (Coup de cœur RVF 2018).

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Egalement dans la RVF :
    « Une gamme renouvelée de vins sains, friands et parfumés »

  • Histoire de famille !

    Domaine M&F Giraud, Châteauneuf-du-pape :

    Quand de vieilles mémés de 116 ans sont chouchoutées par des frangins complices…

    Oui, oui, c’est ce qui se passe au domaine Giraud, au cœur de la vénérable appellation de Châteauneuf-du-Pape : Marie et François ont repris avec passion le domaine familial, y opérant doucement mais fermement de vrais changements. Travail en bio, vinification dans la dentelle, entretien des très vieilles vignes (Oui, c’est elles, les mémés ! Y’en a qui suivent ;-) )…

    Pour tout savoir sur leur histoire et leur philosophie, je vous invite à lire le portrait esquissé par Aurélie, sur le blog Ma Route du vin.

    De quoi vous donner envie de (re)déguster le dernier Tradition 2014 ou la cuvée M&F 2016, non ?

     

     

    Domaine René Rostaing, Côte Rôtie : 

    Et quitte à faire un tour dans le Sud-Est, c’est le moment de penser au nouveau millésime de René Rostaing, à mettre en cave gentiment…

     

     

     

     

     

    La Presse en parle

    On en parle dans les guides de la rentrée !
    « Peu de vignes sont aussi noblement cultivées dans tout le Vaucluse que celles de François Giraud. On pourra commencer à apprécier les 2014, les 2015 quoique plus concentrés sont déjà très savoureux. » (3*) – Bettane+Dessauve 2018

  • Domaine de Montcalmès - Portrait

    Pour vous faire patienter en attendant le prochain millésime… découvrez ou redécouvrez le portrait de Frédéric Pourtalié.

    Et plus en détail sur Ma route du vin

  • Domaine des Entrefaux - Crozes-Hermitage

      

     


    Les journées se

    rafraîchissent ?

    Pensez au Crozes-Hermitage du domaine des Entrefaux. Des fois, le réconfort, c’est tout simple.

  • Les Toqués des Dentelles

    Il était une fois un groupe de copains, vignerons du Rhône Sud, installés autour du Mont Ventoux et des poétiques Dentelles de Montmirail…
    Ensemble, ils décidèrent de faire les grands, et de créer un groupement, pour s’entraider les uns les autres, et parce qu’à plusieurs, on est plus forts.
    Leur nom ? Les Toqués des dentelles !

    Parmi les membres fondateurs, Frédéric Alary de L’Oratoire St Martin, Rémy Klein de la Réméjeanne et Christian Vache, de la Monardière.
    Leur histoire, celles d’amis unis par une passion commune m’est chère : c’est eux qui m’ont mis le pied à l’étrier ! Oui, ces trois vignerons sont les premiers à m’avoir fait confiance, il y a 10 ans aujourd’hui, pour devenir leur agent.

    Alors, quand ils se réunissent à Paris avec les autres Toqués, je suis heureux de les retrouver, et de vous les présenter : ils seront tous présents le lundi 16 octobre, pour une journée dégustation au Macéo, de 10H à 18h. STRICTEMENT RESERVE AUX PROFESSIONNELS

    L’occasion de déguster les nouveaux millésimes, et de rencontrer ces vignerons incroyables qui n’ont eu de cesse de progresser dans l’élaboration de leurs cuvées :


    F&F Alary, domaine de l'Oratoire Saint Martin :

    pour l'Oratoire Saint Martin, les 2015 de la Réserve des Seigneurs (rouge), mais aussi les 2016 pour le Ptit Martin, le Ptit gars et la Réserve des Seigneurs (blanc). Et bien entendu, les majestés que sont les cuvées Haut Coustias et Douyes…

    M&C Vache, domaine de la Monardière :

    du côté du domaine de la Monardière, les 2015 seront à l'honneur avec Les Calades et Les Monardes, les deux cuvées phares du domaine. Plus discrètes, il y aura également la Galéjade, le magnifique blanc en série toujours très limitée, ainsi que le fameux Vieilles Vignes.

     

    O&R Klein, domaine de la Réméjeanne :

    Enfin, concernant le domaine de la Réméjeanne, en 2013 il reste quelques Arbousiers rouges et des Genévriers. Si ce n’est pas déjà fait, ne manquez pas la découverte de cette magnifique Syrah sur ce terroir improbable dont la parcelle est devenue nom de cuvée… la Terre de Lune 2015.

    La liste des Toqués des dentelles est ici

    CE SALON EST STRICTEMENT RESERVE AUX PROFESSIONNELS

  • Bzzz Bzzz

     

    Bzzz Bzzz, envie d’être gentiment titillé ?


    Les papilles excitées, la bouche gourmande et le gosier exalté ?


    Une solution : un verre de Mosquito ;-)

  • le Tour de France, le slip de bain et les marmottes
     
    Cet été, le Tour de France passera par 5 massifs français : cela fait 25 ans que ce n’était pas arrivé ! Je ne sais pas vous, mais moi, la montagne, ça me rend HEU-REUX. Alors une fois n’est pas coutume, je vous propose de suivre les coureurs…

    Hop, une rasade avant de partir et se rafraîchir le gosier : les Exilés blancs de Lise & Bertrand Jousset est encore disponible, profitons-en.
    On zappe Vittel (étape 5), et on s’intéresse directement à la descente sur Nuits-Saint-Georges (étape 7) : on hésite entre le Petit Chablis de La Manufacture et le Chablis du Domaine Bernard Defaix, on a très envie de déguster le millésime 2016 de Sieur Soyard, avant de remonter le temps et la route avec le 2014 de chez De Montille, puis le 2015 du Domaine des Croix.
    L’excitation monte entre Nantua et Chambéry (étape 9) : 4600 mètres de dénivelé positif ! Heureusement, on est passé pas loin de Rully, et on a pris des forces avec le dernier blanc du Domaine Jaeger Defaix. Allez, on avoue, quitte à être dans le Mâconnais, on a fait un coucou aux Bret Brothers, qui nous ont donné un vrai bol d’énergie avec le Pouilly-Vinzelles !

    Entre Périgueux et Bergerac (étape 10), on ne peut s’empêcher d’avoir une douce pensée pour Grégoire et Bénédicte, du Moulin-Pey-Labrie et leur vin de France 2012… Un peu de tendresse dans ce monde de brutes. On commence à sentir les mollets, non ?

    Maintenant que l’on a bien chaud, on peut attaquer le Sud ! Rendez-vous dans les Pyrénées (étape 13), pour une bourrasque de nature et une nouvelle référence à la carte, le Domaine  Matassa. Profitez-en pour délasser vos jambes et faire une rando - il faut varier les plaisirs -, le Massif de l’Agly n’est pas loin…
    Avant de remonter à Briançon, on se désaltère avec le nouveau millésime des frères Alary et leur cuvée Les Seigneurs en blanc 2016. L’Oratoire Saint-Martin, le meilleur des stimulants…

    Et parce qu’après tous ces efforts, on aura besoin d’un remontant, je vous rappelle que je propose désormais les célèbres et dangereuses eaux-de-vie de Laurent CAZOTTES : une petite Poire ou un verre de Champêtre blanc pour terminer cette épopée ?

    Si jamais tous ces mecs en justaucorps ça vous donne envie de vous expatrier, n’oubliez pas que les vins de la Pangée vous emmènent bien au-delà de l’hexagone ! Australie, Italie, Autriche, Afrique du Sud… Un petit échauffement s’impose ?!

    ET N’OUBLIEZ PAS…

    En montagne ou à la mer, je continue de prendre vos commandes !
    La magie de notre monde moderne : si ça se trouve, là, maintenant, au moment-même où vous lisez ces lignes, je suis en slip de bain, le pif enduit de crème solaire. Ou bien en godillots de rando, nez à nez avec une marmotte sidérée de me trouver sur son chemin.

    Quoiqu’il en soit, vous ne le saurez pas, puisque je traiterai vos commandes, envers et contre tout.Essayez, vous verrez ;-)

  • Souffler le chaud et le froid

    Ces dernières semaines, à Paris, on a eu le choix : perdre 3 litres de flotte rien qu’en se grattant le bout du nez (37°C ?!!!), ou ressentir la douce froideur d’un crachin-breton-sans-la-Bretagne.
    Non, non, on ne râle pas, on n’est juste pas habitués à jouer avec une amplitude thermique de 20° du jour au lendemain. Du coup, on se dit que tout est permis : envie de terrasse et de brumisateur ? Ou soirée canapé-plaid ? En ces premiers jours de juillet 2017, mieux vaut disposer de toutes les options possibles…


    POUR SE CROIRE AU SOLEIL, 3 rouges possibles :


    On se prépare au départ, avec la cuvée Sur la Route du domaine de La Tour Vieille : on est dans le Midi, on ressent illico toute la gourmandise du grenache allié aux douces épices du mourvèdre… Rien à redire, on attend juste que le barbecue soit prêt.
    On embraye avec la cuvée mythique du Mas Foulaquier : Orphée 2015, sur le fruit noir, les tannins soyeux, la douce complexité, que l’on déguste en écoutant les cigales et en oubliant tout…
    Envie d’aller plus loin ? Alors on continue notre descente : direction la Corse avec le millésime 2013 du Patrimonio du Domaine Yves Leccia. Des notes de cacao, de cuir, de fruits noirs… On savoure, et on s’entraîne à prononcer le nom de son cépage sans postillonner : Niellucciu !
    Ça y est, il fait tellement chaud, que vous ne pouvez plus lever un seul orteil…


    POUR SE RAFRAÎCHIR :


    On reste sur le rouge, avec le croquant et le fruité de la cuvée Les Calades 2015 de la Monardière… On respire, non ?
    Envie d’encore plus de pep’s ? C’est le moment ou jamais de redécouvrir les terroirs salins et tout en fraîcheur du Domaine Pellé et, notamment la cuvée les Morogues en rouge.
    Et pour s’électriser le palais, et réveiller totalement nos papilles, on termine par la très minérale cuvée Riesling les Éléments, de chez Bott Geyl : ça y est, notre corps a retrouvé la parfaite température, on est bien...
    Quoiqu’il arrive, il y a toujours une solution. Ne me remerciez pas.

  • 2016 à la Jousset, sur vos tables et dans vos casiers

    Vous vous en souvenez probablement, le domaine Jousset avait gelé en 2016, et pas qu’un peu… Il avait donc fallu se retrousser les manches, pour que 2017 ne soit pas une année blanche ! 

    Une seule mission pour Lise et Bertrand : trouver du raisin à vinifier, tout en gardant l’esprit du domaine. Ce fut chose faite, grâce à une énergie et une solidarité vigneronne incroyable. Pour vibrer et trembler (on a quand même failli ne rien boire !) au souvenir de ces mois épiques, je vous invite à lire ou relire l’article de Ma Route, qui avait très bien relaté les faits et l’histoire du domaine.

    RÉSULTAT ? Eh bien ça y est, on peut déguster !


    Attention, millésime exotique et haut en couleurs… version Jousset.
    Un Gamay au caractère bien trempé, supposé sortir avec le Beaujolais nouveau mais qui en a décidé autrement… Place au Petit Sans Gêne 2016 ! Disponible également en magnums.


    L’Exilé rouge : un 100 % Grenache ! Non je ne perds pas la tête, je ne suis pas en train de vous parler des p’tits gars du Rhône… mais bien de Grenaches du Midi, suivis par Lise et Bertrand depuis ce fatidique moi d’avril 2016, puis vendangés par leurs soins, avant d’être rapatriés à Montlouis.

    Et pour fêter le printemps les bulles coulent à flot : 


    L’Exilé rosé : le pét’ nat’ idéal pour accompagner vos pique-niques et réveiller vos papilles.

    Le Mosquito : Attention ça pique ! Des bulles made in Montlouis, avec du Muscat du Roussillon… Exotique on vous avait prévenu ;-)

    L’Apéttillant : le Chenin qui nous fera patienter jusqu’à la rentrée où de nouvelles curiosités arriveront…

    Prochains Rendez-vous : 

    Lundi 15 mai : Folies Vigneronnes.

    • Le domaine Bott-Geyl présentera ses vins.

    Mardi 16 mai : Le salon La Pangée (réservé aux pros)

    Je vous invite à y déguster les vins étrangers de ce nouveau partenaire et notamment :

    • MeinKlang ( Autriche)
    • Sato Wines (Nouvelle Zélande)
    • Corte Malgiaccia (Toscane)
    • Tom Shobrook (Australie)

    La Dégustation se tiendra de 10h a 18h au restaurant Jones,43 Rue Godefroy Cavaignac, 75011 Paris, Métro Voltaire

     

  • En altitude

    Rangen de Thann

      

    Sortir des sentiers battus et oser des mariages étonnants...mais sans risques :

     

    L'Alsace

    Parmi les premiers et les plus nombreux à avoir franchi le cap de la biodynamie, et pourtant trop souvent les seuls compagnons de la choucroute ou, éventuellement, du foie gras de noël !
    Avec des dénivelés similaires au Jura et des coteaux très escarpés, le vignoble Alsacien propose également des vins à la fraicheur et à la minéralité plus que désaltérante.
    Pensez au travail de JC Bott-Geyl... Maturité et délicatesse, des cuvées tout en équilibre...
    Sur un turbot au four...Bluffant.

     

    Les Terrasses du Larzac :

    Oui, oui ces vins méritent aussi une place en altitude ! Si il y fait chaud l'été, ces coins là connaissent de vrais hivers de montagne.
    Un microclimat incroyable pour les vignes ! Demandez donc à Géraldine Laval (Clos Maïa), Vincent Goumard (Mas Cal Demoura), Olivier Jeantet (Mas Haut Buis), Frédéric Pourtalié (Domaine de Montcalmès)...

    Ces vins d'une grande élégance se marieront avec bien plus de mets que l'on ne pense. A mettre en cave sans inquiétude.

    En somme, des vins qui vous emmènent haut, très haut !

     

    DOMAINE BOTT-GEYL, JC Bott : ALSACE

    En manque de blanc pour le mettre au verre ou dans vos casiers ? :

    • Riesling les éléments 2015
    • Point Cardinaux Métiss 2014 
    • Pinot Noir Oligocénnes 2011 
    • Riesling Grafenreben 2011

    Mas Cal Demoura : A vos commandes, faibles quantités...

    • L'Etincelle blanc 2016 
    • L'Infidèle 2014 rouge 
    • Terre de Jonquières 2015 
    • Combariolles 2015 

    Mas Haut Buis : un petit glouglou arrive dans 15 jours...

     Je suis en tournée le 13 et 14 avril donc pour ceux qui n'ont pas pu déguster les vins à mon salon, c'est l'occasion de prendre rdv.

    • Les Carlines 2014 
    • Mas Haut Buis 2014
    • Mas Haut Buis 2008 

    Clos Maïa : nous finissons les 2014...

    • Le Petit Clos 
    • Clos Maïa rouge 
  • Domaine ancestral, jeune parcelle VS jeune domaine, parcelle ancestrale.



    baraganeterre de lune

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    On le sait, tous les cas de figure existent dans le vignoble...

    Olivier Klein, du Domaine de la Réméjeanne, assure depuis 2007 la reprise du domaine familial : une transition en douceur, avec Rémy, le papa jamais bien loin... (Pour lire le portrait du fiston et l'histoire de ce domaine incroyable, rendez-vous ici)
    Au même moment, il y a donc déjà 10 ans, la famille déboisait une parcelle au sommet : un véritable dôme, au sol caillouteux et lunaire. Il ne pouvait en être autrement, il fallait signer une cuvée emblème à la fois de ce renouveau et de cette transmission de génération en génération : Terre de Lune est née...

    De leur côté, Laurence Alias et Pascale Choime font partie de ces nouvelles figures du vignoble bordelais.
    Depuis 2009, elles mettent toute leur énergie et leur amour dans les vins de la Closerie des Moussis, et tout particulièrement dans une parcelle de très, très vieilles vignes, préphylloxériques !
    Autant dire du collector. La Cuvée dédiée ? Baragane !

    En somme, ce qui réunit ces deux cuvées, ce sont des racines profondes...Une des composante principale de ce fameux terroir ? 

  • Tout voir...

Les Vignerons

Pascale Choime & Laurence Alias - Château Closerie des Moussis

Newsletter

Accéder aux tarifs ou devenir client

Vous souhaitez acheter des vins Romuald Cardon ?

Vous êtes déjà client et souhaitez visualiser les tarifs et commander en ligne ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous pour créer votre compte client et accéder aux tarifs.

inscription client

Vous pouvez également participer à une de nos dégustations.

Connexion membre

Connectez-vous à votre compte.