Archives par mot-clé : Lise et Bertrand Jousset

HIstoire de rencontres #3

« Mon tuteur à fraisiers ! »

Entre Jérôme et Romuald, c’est assez passionnel. L’audace du surnom que le premier donne au second est probablement à la hauteur de l’affection qu’ils se portent réciproquement. Passée une franche et généreuse accolade, ce chroniqueur de France Inter et dégustateur de talent est capable de sortir l’air de rien sa belle glacière bleue. Pas de pique-nique en vu (pas trop son genre), mais la surprise de bouteilles mises à température, d’un vieux millésime qu’il souhaite absolument que vous goutiez ou d’une cuvée unique que même le vigneron n’a plus dans sa réserve (Ah ce Singulier 2005dégainé devant une Lise Jousset ébahie !). Il est comme ça, le Gagnez. Conservateur et joueur, délicat et provocateur. Le coeur tendre et le verbe d’acier derrière un chandail rose poudré.

=> Jérôme Gagnez : animateur de dégustations privées & chroniqueur France Inter, à éviter absolument dans la vraie vie (pour votre propre survie), et à déguster sans compter ici et surtout , avec l’ami François-Régis !

Aurélie S.

Histoire de rencontres #1.

Olivier, c’est l’ancien étudiant en philo, qui a un jour filé un coup de main au caviste près de la Sorbonne… et n’a jamais terminé ses études. 

Philosophe il l’est resté. Caviste, il l’est devenu. 

De ceux qui connaissent intimement les vignerons dont ils défendent les bouteilles.

Son engagement vers le vin nature n’a fait que croître au fil du temps, et c’est aujourd’hui un vif sujet de débat entre les deux amis. Mais, au fond, le socle qui les unit c’est la volonté farouche de découvrir de nouveaux vignerons : en ça, c’est à Olivier que Romuald doit la rencontre avec Marc Soyard et les purs jus du domaine de la Cras. C’est aussi, pour l’anecdote, grâce à Olivier que Lise & Bertrand Jousset sont entrés au catalogue du Cardon (une histoire en soi !).

En revanche c’est pas peu fier que Romuald lui a fait découvrir les vins de Laurence & Pascale, des Closeries des Moussis, et encore plus récemment, les cuvées rarissimes de Naïma et David Didon…

Le conseil d’Olivier en ces temps de crises : Travailler sur l’accord parfait. Une mousse au chocolat & Un Enfant terrible ? Comprendra qui voudra.

Olivier Roblin, à retrouver un beau jour aux Caves du Panthéon, au 74 rue St-Jacques dans le 5ème, et en attendant… ici.

« Vite-fait-bien-fait » – la minute pratique #JUILLET 19

N’y allons pas par quatre chemins : canicule + début d’été = IMPATIENCE

Impatience d’être en vacances, impatience de lâcher prise, impatience de savourer… et pas dans la demi-mesure : savourer tout, tout-de-suite-maintenant. Alors offrons aux amateurs de quoi se délecter de nectars de vignerons engagés ! Avec de tels désirs, impossible de faire l’impasse sur Pierre & Catherine Breton, qui ont de quoi satisfaire ces soifs de saison… avec du Cabernet Franc mais pas que.

Notre sélection :

  • du frais et du fruité ? Pensez à leur Grolleau 2018, un vin à seulement 11°.
  • un blanc simple et juteux, à servir au verre ? C’est le moment de (re)découvrir la cuvée « Aussi sec ! », 100 % Sauvignon 2018.
  • un rouge croquant et gourmand ? Place à Avis de vin fort 2018 : un rouge façon clairet, à laisser refroidir dans un seau d’eau fraîche…
Les 3 vins parfaits pour cet été…

Et du côté du rosé, c’est l’occasion de tester le « gris de gris » du domaine des Moulines, en IGP Sable de Camargues. De quoi attiser la curiosité de vos habitués ;-).

Et avant de tout lâcher pour sauter dans une licorne gonflable (c’est bon ? Vous avez l’image ?…), voici un rapide mémo des sorties du mois, des fins de millésimes et la revue de presse des vignerons plébiscités. De quoi assurer votre été…

Belle lecture, bel été,

Romuald

LES SORTIES DU MOIS

  • Ça y est, les cuvées Petits Gars (Rouge + blanc ), en Côtes du Rhône) de l’Oratoire Saint-Martin sont disponibles ! 
  • La cuvée Exilé Blanc 2018 de Lise & Bertrand Jousset ? C’est maintenant !
  • Les Calades 2018, chez La Monardière (rouge, Vacqueyras). 
  • Du côté de la Bourgogne, le moment ou JAMAIS de commander L’Équilibriste 2017 de Marc Soyard, un pinot noir 100 % grappe entière, ou encore une nouveauté : Pour pécho 2018, une cuvée 50 % grappe entière en série limitée : du fruit et de la gourmandise (avec un tel nom, fallait-il le préciser ?).

{SCOOP}

Tous les vins du domaine de la Cras seront bientôt disponibles sur ma plateforme parisienne !

À partir de septembre, disposez des incroyables Bourgognes de Marc Soyard en toute facilité (Livraison J+1 si commande avant 12h). Parfait timing pour être parmi les premiers à déguster le millésime 2018, dont la sortie est prévue également à cette date..

LA REVUE DE PRESSE

Pour être informés en même temps que vos clients très amateurs, et pourquoi pas vous laisser inspirer…

SPÉCIAL SUD-OUEST avec le Monde des vins

…et une jolie place faite à Franck Lihour du domaine Castéra à Jurançon, cité à de nombreuses reprises par Rémi Barroux, dans son focus sur les blancs secs de l’appellation : « Modification des vinifications, conversion en bio, vieux cépages replantés comme le petit courbu ou le camalaret (des cépages rouges endémiques) et refonte de la gamme des vins proposés… Franck Lihour fait bouger les lignes. »

TÊTE À TÊTE avec tellement soif…

  • Tête à tête avec Paul-Henry Pellé, et survol en altitude des vignes de Morogues, sur Tellement Soif. L’occasion de comprendre la délicatesse des vins de ce secteur, le travail minutieux en parcellaire de ce domaine qui revendique plus que jamais des jus identitaires : c’est par ici
  • Interview exclusive avec Frédéric Pourtalié, vigneron qui ne se montre quasiment jamais… Pour passer quelques minutes dans les coulisses des vins du domaine de Montcalmès ! c’est par là

FOCUS ROSÉS (RVF juillet)

  • Rosé des Roches 2018, Collioure, du domaine de la Tour Vieille (15/20) : « Ce rosé du Roussillon coule en bouche avec une énergie sapide et déploie d’abondantes notes fruitées mûres. D’une réelle gourmandise, il est dans la force de l’âge »

FOCUS des meilleurs vins CORSES (RVF juillet)

  • E Croce 2018, Patrimonio, par Yves Leccia (16/20) : « Le bouquet épicé, de griotte et de zestes d’agrumes nous propulse immédiatement à Patrimonio. La persistance des saveurs envoûtent Olivier Poussier ! »
  • L’Altru Biancu 2016, IGP Île de Beauté par Yves Leccia (16,5/20) : « Ce blanc élégant et épanoui est un vibrant hommage au Bianco gentile, qui déroule entre épices et agrumes ses saveurs croquantes et un peu végétales »
  • YL 2017, IGP Île de Beauté par Yves Leccia (15,5/20) : « Chaleureux, un peu alangui par le moelleux des grenaches présents dans l’assemblage, YL retrouve du tonus grâce à l’allonge vigoureuse des niellucius »