Ecole buissonnière

Ecole buissonnière

Nous sommes toujours confinés, et nos situations sont plus ou moins difficiles. Si certains ont pu reprendre un semblant d’activité, il faudra attendre encore longtemps pour que les restaurants et bar à vins rouvrent de nouveau.

Les peurs sont là, qu’elles soient économiques, sanitaires, affectives. En ville comme dans le vignoble, nous sommes tous à la même enseigne : nous sommes des entrepreneurs, heurtés de plein fouet par cet arrêt brutal et bien trop long, nous sommes liés par le même fil rouge. Et ce n’est qu’en oeuvrant tous ensemble que nos activités se maintiendront.

Dans cet esprit, à défaut de pouvoir vous faire goûter les dernières nouveautés, il me semble important de vous tenir au courant de ce qui se passe dans le vignoble. Pour l’instant pas de cata côté vigne, ça pousse (apparemment très, très vite !), et – printemps oblige – les vins sont soit mis en bouteilles soit se préparent à l’être.

Il y a donc toute une série de nouveautés à venir : mais plutôt que de vous fournir une liste indigeste lorsque nous reprendrons tous enfin le chemin de l’école, je vous propose de vous les raconter ici, au fur et à mesure de leur sortie. Faisons l’école buissonnière et interrogeons-nous dès maintenant sur ce que sera la carte de nos restaurants ou de nos caves demain ! 

Oserai-je ajouter que c’est en marchant que toutes les idées arrivent ? …

J’en profite pour vous passer aussi le message que l’association Vendanges Solidairesest toujours plus active que jamais et que toute l’équipe – Michel, Romain, Aurélie, Julien, Philippe et moi-même – est sur le pont pour soutenir les vignerons en difficulté. Si vous avez des échos de vignerons ayant besoin de soutien, c’est le moment de nous alerter.

Je m’impatiente de vous revoir toutes et tous et de retrouver vos bananes, vos assiettes, vos lieux et vos yeux pétillants pour repartir de plus belle.
 

Merci à toutes et tous,