Thomas Rouanet

Thomas Rouanet

Bombadilom

Pour expliquer mon parcours de vigneron, il faut commencer par dire que c'est Yannick Pelletier qui m'a mis le pied à l'étrier. Je travaille avec lui depuis 2011 et mon premier millésime s'est fait en 2012. Les terres (un peu plus de 5 hectares) sont situées sur la commune de Creissan, au Sud de l'Appellation Saint Chinian sur un terroir à 100% argilo calcaire et comprennent du Grenache noir, du Carignan, de la Syrah, de l'Alicante, du Terret gris et blanc et du Cinsault à venir. Les vignes sont un héritage de mon grand-père maternel, ancien viticulteur qui m'a transmis cette passion et qui m'a également transmis 5 hectares en Agriculture Biologique. Les sols sont cultivés et travaillés en Agriculture Biologique depuis le début des années 1990.

Au niveau du travail cultural, les sols sont travaillés au chenillard et labourés 1 rang sur 2. La taille, courte en gobelet, permet de bien aérer la souche et de protéger les grappes car cela forme une sorte de « parasol » et cela protège donc les grappes du soleil. Un ébourgeonnage des Carignans est effectué afin d'optimiser les traitements dans un premier temps et de faciliter la taille l'année d'après. La pioche fait également partie de mes « centres d'intérêts », le sarclage autour du pied est primordial afin de faire respirer le cep.

A partir de 2015, j'essaie l'enherbement hivernal 1 rang sur 2 afin d'apporter un peu plus de structure au sol et de matière organique. Au niveau de la vinification, l'Alicante et les Carignans sont travaillés en grappe entière à froid. Le but est d'être plus sur un phénomène d'infusion que d'extraction pour avoir des vins avec plus de finesse, de buvabilité et de fond. Les grenaches et les syrahs, travaillés traditionnellement, apportent la structure et le volume en bouche.

Bombadilom est vinifié en « mille feuilles », c'est à dire qu'une première couche de grenache égrappé est placée au fond de la cuve, ensuite viens le carignan en grappe entière et ainsi de suite. Le but est d'avoir ce côté non homogène dans la cuve et de faire une semi carbonique, afin de privilégier le fruit et d'avoir des extractions douces. L'élevage se fait exclusivement en cuve époxy et dure à minima 12 mois.

Le Voltigeur est pour 2013 un 100% carignan vinifié en grappe entière dont l'élevage en cuve également a duré 18 mois.

Les vins du domaine