Souffler le chaud et le froid

5 juillet 2017 par Romuald Cardon / Agent

Ces dernières semaines, à Paris, on a eu le choix : perdre 3 litres de flotte rien qu’en se grattant le bout du nez (37°C ?!!!), ou ressentir la douce froideur d’un crachin-breton-sans-la-Bretagne.
Non, non, on ne râle pas, on n’est juste pas habitués à jouer avec une amplitude thermique de 20° du jour au lendemain. Du coup, on se dit que tout est permis : envie de terrasse et de brumisateur ? Ou soirée canapé-plaid ? En ces premiers jours de juillet 2017, mieux vaut disposer de toutes les options possibles…


POUR SE CROIRE AU SOLEIL, 3 rouges possibles :


On se prépare au départ, avec la cuvée Sur la Route du domaine de La Tour Vieille : on est dans le Midi, on ressent illico toute la gourmandise du grenache allié aux douces épices du mourvèdre… Rien à redire, on attend juste que le barbecue soit prêt.
On embraye avec la cuvée mythique du Mas Foulaquier : Orphée 2015, sur le fruit noir, les tannins soyeux, la douce complexité, que l’on déguste en écoutant les cigales et en oubliant tout…
Envie d’aller plus loin ? Alors on continue notre descente : direction la Corse avec le millésime 2013 du Patrimonio du Domaine Yves Leccia. Des notes de cacao, de cuir, de fruits noirs… On savoure, et on s’entraîne à prononcer le nom de son cépage sans postillonner : Niellucciu !
Ça y est, il fait tellement chaud, que vous ne pouvez plus lever un seul orteil…


POUR SE RAFRAÎCHIR :


On reste sur le rouge, avec le croquant et le fruité de la cuvée Les Calades 2015 de la Monardière… On respire, non ?
Envie d’encore plus de pep’s ? C’est le moment ou jamais de redécouvrir les terroirs salins et tout en fraîcheur du Domaine Pellé et, notamment la cuvée les Morogues en rouge.
Et pour s’électriser le palais, et réveiller totalement nos papilles, on termine par la très minérale cuvée Riesling les Éléments, de chez Bott Geyl : ça y est, notre corps a retrouvé la parfaite température, on est bien...
Quoiqu’il arrive, il y a toujours une solution. Ne me remerciez pas.