Domaine La Tour Vieille, un aperçu du millésime 2014 par Vincent Cantié

30 janvier 2015 par Camille

"En Roussillon, l'année 2014 a démarré avec un déficit en eau qui n'a pas été comblé par les pluies d'hiver. Heureusement de petites pluies successives et un été qui n'a pas été très sec nous ont permis d'arriver au mois d'août sans blocage.

La récolte était assez abondante et plutôt précoce. L’inconvénient était que le temps humide suivi d'entrées maritimes importantes ont rendu la vendange fragile et nous a obligé à cueillir à partir du 26 août plus rapidement que ce que l'on aurait souhaité : heureusement car peu après la fin de la vendange de grosses intempéries ont frappé le sud et ont perturbé terriblement les secteurs plus tardifs.

En 2014 nous avons construit une grande chambre froide qui nous a permis de travailler les rouges encore davantage sur la finesse et l’élégance.

Le seul point à ce jour plus critiquable serait que nous n'avons pas obtenu en 2014 l'optimum dans l’expression des mourvèdres qui est un cépage très tardif et que les conditions climatiques nous ont obligés à cueillir plus tôt que ce qu'on aurait souhaité.

Par contre les grenaches et surtout la syrah sont très gourmands pour un millésime plutôt " solaire"."