De retour du vignoble !

15 janvier 2018 par Romuald Cardon / Agent

(Mais aussi des nouveaux millésimes, une tournée et un scoop. Une newsletter bien garnie, en somme.)

S’il est un domaine bien caché, qui produit peu, et qui se fait toujours très discret, c’est bien celui-ci. Un domaine minuscule au sein d’une appellation centenaire, une surface riquiqui au milieu de géants… Après avoir succombé de plaisir à la dégustation de leurs pépites, il me fallait découvrir de mes propres yeux le domaine des Closeries des Moussis, au cœur du Médoc.
L’occasion d’une échappée bordelaise au cœur de l’hiver, pour découvrir les secrets de ces nectars

Des vignes bichonnées comme jamais par Laurence Alias et Pascale Choime, les maîtres des lieux. Travail des sols au cheval, traitements biodynamiques, vinifications tout en délicatesse…
Des vignes plus âgées que votre arrière-grand-mère aussi : oui, certaines dépassent les 150 ans, et sont donc préphyloxériques. Si seulement elles pouvaient parler et nous raconter…



Toujours une vraie bouffée d’air et d’énergie que d’être chez les vignerons, et de déguster in situ.
Pourtant, avec une politique de rendement ultra-maîtrisée, combinée à une saison 2017 très compliquée suite au gel d’avril, il y aura très peu de vins à vendre.
Mais les dames de ces lieux gardent la passion chevillée au corps, et ne tarissent pas d’envies et de projets. Affaire à suivre !


Les nouveaux millésimes…

Enfin disponible, le millésime 2016 des Bret Brothers. Des vins frais, digestes et d’une grande finesse, la proposition idéale dans cette période chargée…

 

Le SCOOP (Parce qu’il n’est jamais trop tard pour une bonne nouvelle)


Après des années à faire vieillir sagement leurs cuvées, le domaine Moncuit (Champagne) remonte enfin du stock à la surface… Traduction : certaines cuvées jusqu’ici vendues au compte-goutte vont être désormais disponibles plus facilement.
Du côté du domaine Pellé (Menetou-Salon), d’une certaine façon on refait également surface : si le gel 2016 a provoqué une grande rareté des cuvées, on peut en ce début 2018 se réconforter avec les rouges 2015, enfin disponibles.
Faites vos jeux !


À très vite, ici ou ailleurs, ou pourquoi pas chez GLOU, à l’occasion de la soirée Vendanges Solidaires, le 22 janvier (attention, réservation obligatoire, ICI).